Accueil > Actualités > Air France > Info GP

Info GP

5 décembre 2018

[Info GP

Le 30 novembre a eu lieu la quatrième réunion de discussions sur les GP. De manière factuelle, et sans revenir sur les demandes d’ALTER en la matière, nous allons tenter de faire un point sur les avancées « concédées » par la direction.

Concernant la tarification des R1, la direction confirme une baisse allant de 5 à 35 % sur les destinations du MC (baisse qui ne va pas jusqu’à s’aligner sur le tarif URSSAF).
En revanche, concernant le court et le long-courrier, argumentant sur les tarifs les plus bas à Air France, la direction se refuse à toute baisse des tarifs R1. Le service Revenue Management était bien présent pour nous expliquer que l’objectif principal d’Air France se situe exclusivement dans la recette, aucunement dans la satisfaction d’un avantage acquis par les salariés, tel que les GP. Autrement dit, le « château » applique la loi de l’offre et de la demande aux tarifs et disponibilités des R1.

Concernant les disponibilités R1, quand il s’agit de dénoncer des vols qui partent avec des places vides malgré l’absence de R1 disponible à la vente, la direction répond que ce sont les salariés qui sont responsables de l’absence de quotas par des pratiques du type émission partielle, réservation sur plusieurs dates pour une même destination. C’est bien le serpent qui se mord la queue puisque si ces pratiques existent, elles sont la conséquence de l’absence de disponibilité R1 à moins de s’y prendre 10 mois avant, à une date où nous ne savons pas si nous aurons ou non nos congés.
Des propositions intersyndicales ont donc été faites pour que le système GPNET empêche certaines multi réservations, en échange d’ouverture des ventes de R1 à M-12 (comme pour les clients) et un certain nombre d’interfaces GPNET (visualisation des quotas, développement Appli, priorité, prix à jour, alerte sur des quotas se libérant…). La direction se dit prête à étudier ces propositions.

La direction s’est engagée à communiquer prochainement via un flash actu sur sa position officielle concernant ces deux sujets que sont la tarification et les disponibilités des R1.

Du côté d’ALTER, nous restons patients et attentifs, et nous attendons les actes pour les confronter à nos revendications issues de vos nombreuses remontées.
Quoi qu’il en soit, chaque pilote doit se souvenir que la plupart des revendications de l’intersyndicale en matière de GP consistent à revenir à la situation que nous connaissions il y a de cela quelques années, juste avant qu’Air France n’instrumentalise la menace de taxation URSSAF pour augmenter considérablement les prix, puis réduire drastiquement les disponibilités face à l’absence de réaction syndicale (en dehors de la grève ALTER sur le sujet), et enfin camoufler des embargos GP par une absence totale de disponibilité.