Accueil > Actualités > Air France > Les Pilotes ne sont pas seuls dans la lutte

Les Pilotes ne sont pas seuls dans la lutte

1er juin 2016

Vous trouverez ci-après la reproduction d’un tract intersyndical PNC récemment publié par le SNPNC et l’UNSA PNC. ALTER a pris l’initiative, en accord avec leurs auteurs, de vous le soumettre directement afin qu’il puisse être lu par le plus grand nombre d’entre nous.

La lecture de ce tract nous est apparue importante à l’orée d’un nouveau conflit majeur déclenché par Gagey. Il présente l’analyse que font deux des trois OPPNC représentatives après quelques réunions de pseudo-négociations avec la direction. Rappelons que l’alliance SNPNC/UNSA représente près de 53% des PNC.

Cette analyse tend à se confondre avec celle des pilotes faisant suite aux dernières négociations de Perform2020 PNT : la direction ne cherche aucunement à « réformer » l’entreprise pour le bien-être de la compagnie et de la majeure partie de ses salariés, mais a pour seul objectif la réduction drastique de la masse salariale et la dégradation la plus importante possible des conditions de travail, n’hésitant pas pour cela à mettre à mal notre outil de production que sont nos avions, et ce au bénéfice exclusif des visées purement financières.

Depuis bientôt UN an - qui l’eut cru ? -, l’intersyndicale Air France, réunissant une majorité de salariés au travers de différentes organisations syndicales (dont ces deux OPPNC) travaille à la mise en commun d’informations, d’analyses et de stratégies syndicales dans le but d’unifier les forces face aux attaques incessantes de la direction, attaques ayant déjà conduit à la destruction de milliers d’emplois et d’une partie de notre flotte.

Au moment même où Gagey tente une dernière provocation envers la profession des pilotes avec le solde de Transform2015, alors qu’il a lui-même foulé sciemment du pied sa propre parole en n’honorant pas la part de son « contrat », cette convergence d’analyse nous fait espérer de futures actions communes, entre PNC et Pilotes bien entendu, mais aussi et surtout, nous en formons le vœu, entre Personnels Sol et Navigants. C’est cette même unité qui a repoussé jusqu’à présent les ambitions mortifères de la direction, qui a rendu possible la non-suppression de 2900 emplois - au prix de quatre licenciements secs, entre autres, ne l’oublions jamais ! -, qui a jeté hors nos murs Juniac.

Aujourd’hui, Gagey a « convoqué » l’ensemble de la population pilote pour une nouvelle confrontation. Quel autre choix nous laisse-t-il devant tant de mépris, de mensonges et de paroles bafouées ?
Et ne nous leurrons pas, cette nouvelle attaque ciblée vers les pilotes a aussi pour ambition de diviser l’Intersyndicale Air France. Mais si les pilotes ont appris de leur dernière grève de septembre 2014, nous savons aussi par nos nombreux échanges collectifs de ces derniers mois, du 5 octobre 2015 jusqu’à ce jour, que nos pairs syndicaux Sol et PNC en ont fait de même. Une prochaine réunion commune est d’ailleurs d’ores et déjà programmée dans les tout prochains jours.

Enfin, ce tract PNC pour perpétuer l’espoir !
L’espoir que le front unitaire intersyndicale Air France prenne enfin, collectivement, le taureau directorial par les cornes et le contraigne à courber la tête, à baisser les yeux une bonne fois pour toutes, à enfin nous respecter et, par dessus tout, à entendre les nécessités impérieuses et légitimes de 55 000 salariés aspirant à la construction d’une entreprise à visage humain, respectueuse de ses compétences et des efforts déployés au quotidien par TOUS pour le profit de TOUS !

Ce tract, donc, en forme d’espérance de l’Unité dans l’action !

PDF - 328.9 ko