Accueil > Actualités > Air France > Torpeur, La rentrée sociale approche !

Torpeur, La rentrée sociale approche !

24 août 2017

Torpeur
La rentrée sociale approche !

Eh oui petit scarabée, tu le sais, chaque année en pareille période c’est la même chose. Avec la fin août, le temps du réveil s’en vient après la torpeur estivale. Ne sois pas triste, le prochain été sera là dans un an !

Les plus assidus des pilotes auront peut-être lu le BSPN 1284 du 10 août dans lequel ALTER vous a fait part de sa demande d’une réunion commune SNPL/SPAF/ALTER afin de tirer les conséquences de la signature de l’accord « Trust together », de la création de « Joon » et du contexte national de la rentrée sociale qui s’annonce.

Cette réunion n’aura pas pu se tenir en août. Si ALTER le regrette, une délégation sera évidemment disponible pour participer à la rencontre proposée par le SNPL le 5 septembre prochain. Au-delà des difficultés réelles de pouvoir tenir une position offensive commune face aux directions d’AFKLM et d’AF qui poursuivent à marche forcée la mise en application des moindres de leurs revendications, ALTER reste convaincu de la nécessité d’œuvrer à la recherche de celle-ci. De la discussion jaillit la lumière, non ? Et de toute manière, ALTER maintient que quoique soient les (véritables) revendications des pilotes (et non des cache-sexe fournis par la direction), celles-ci n’auront de chances d’aboutir que si elles sont imposées à cette même direction. Demander poliment à notre bon « Francky » pourrait ne pas être suffisant, convenons-en ensemble.

C’est pourquoi, si ALTER propose et écoute toute initiative et revendication à vocation progressiste, il est désormais systématique pour notre syndicat de commencer par envisager une action commune afin de ne pas s’épuiser de manière stérile en ordre dispersé, déjà que les salariés prêts à en découdre ne semblent pas se bousculer... Les syndicats ne sont faibles que de l’absence de soutien des pilotes. C’est ainsi que Janaillac/Terner ont pu aller bien au-delà du projet Juniac/Gagey. Un chat est un chat, désolé d’être direct ! ALTER sera donc bien du rendez-vous intersyndical de début septembre.

Vous trouvez que nous exagérons ? Lisez plutôt ce petit rappel :

« MANAGERinfo - 20 juillet 2017
Joon, la nouvelle compagnie du groupe Air France

A la suite des récentes signatures des accords avec les pilotes et les PNC, le projet de nouvelle compagnie franchit une nouvelle étape. Joon, le nom de cette nouvelle compagnie, a été révélé au grand public ce matin. 
Ses premiers vols sur le réseau moyen-courrier seront opérés dès cet automne. D’ici là, beaucoup reste à faire et toute l’entreprise est mobilisée pour en assurer le succès commercial et opérationnel ».

Sûr et certain les gars, « toute l’entreprise » est mobilisée. L’on voit clairement là combien les directeurs, les financiers et toute la clique des conducteurs du changement qui « œuvrent à notre bien-être », ont une vision limpide de ce qui compose les forces vives de l’entreprise : EUX ! Point. En tout cas si l’on en juge par la fraction du personnel et des directeurs tout impliqués à « assurer le succès commercial et opérationnel » de la nouvelle filiale.

Car vous conviendrez tout de même que pour ce qui concerne le reste du personnel bien fatigué quoi qu’encore vif de l’entreprise, nous avons un peu d’autres chats à fouetter, désolés.
PerfOps persistant dans son delirium tremens, les effectifs opérationnels encore présents, doivent comme ils peuvent faire face à un volume de production énorme (même amputé courageusement par le DGOA se félicitant d’avoir su renoncer aux vols hautement rémunérateurs que nous n’aurions pas pu assurer de toute manière, la faute à l’hystérie du flux tendu où les comptables nous ont enfermés).

La DM exsangue, le passage meurtri, la piste amputée et le PN épuisé, voilà le tableau mesdames et messieurs en col blanc. Même si c’est vulgaire à vos chastes et pudiques yeux et oreilles, vous souffrirez que nous ne goûtions que d’assez mauvaise grâce vos saillies branchées.

Terminaux surchargés, avions fatigués (explosion des dispenses techniques faute d’avoir le temps et les moyens humains d’entretenir convenablement la flotte), RZA condamnés à bricoler, matériel de piste vétuste (qui a parlé des escaliers bleus exclusivement réservés au traitement au large des avions AF ?), attente de prise en charge de nos passagers PMR, radars météo aveugles, rotations construites avec des temps de demi-tour irréalistes (A321, malgré les avis répétés des opérationnels que nous sommes et que la production refuse d’entendre lui préférant du jalon génial et du Servair accosté pendant le débarquement), DDA refusés, congés itou, réserves illégales, fatigue, DM dépassée... Vous en voulez encore ?

Le tout pour quoi ? S’entendre dire qu’il faudra continuer à faire des efforts pour contenter les nouveaux détenteurs de parts d’AFKLM ? On croit rêver ! Quittez donc un peu vos bureaux climatisés chères belles personnes. Votre monde est détaché du réel, le nôtre.

Comme vous ne voulez pas l’entendre, il faudra vous y contraindre. Les salariés vont bien vite se rappeler à votre bon souvenir.

C’est la rentrée ! Vive la rentrée sociale !